metiers-du-numerique.fr
Orientez-vous vers des métiers qui recrutent en France et dans le monde.

Des métiers présents dans tous les secteurs d'activité
Plan du site
  Recherche
Les métiers du numérique > Tendances métiers > Les métiers de la connaissance
Votre profil
 
Collégien
Lycéen
Etudiant
Diplômé d'université
Diplômé d'école d'ingénieur
Diplômé d'école de commerce
Informaticien
Salarié tous secteurs
 
 
Tous les secteurs d'activité
 
Aéronautique
Audiovisuel
Automobile
Banque-Assurance
Bâtiment
Commerce & e-commerce
Conseils & Audits
Culture
Education & Formation
Energie
Environnement
Fonction Publique
Humanitaire
Industries
Informatique
Internet & Web
Médical
Mode & Cosmétiques
Multimedia
Telecom
Tourisme
Autres secteurs d'activité
 
 
Nouveaux métiers
 
Community manager
Référenceur
Game designer
Concepteur sur ordinateur
Géomaticien
E-Marketer
Le veilleur technologique
Veilleur en e-réputation
 
 
Tendances métiers
 
Démultiplication des métiers
Des opportunités à l'international
Les métiers de la connaissance
Des métiers de passion...
Développeur...oui mais ou?
Pilotage de projets, d’équipes
Commercial
 
 

Les métiers de la connaissance

Rechercher l'information utile aux autres, les informer, s'informer soi-même : tout ce travail mené par les spécialistes de la recherche et du recueil d’informations correspond à plusieurs métiers différents, documentalistes, veilleurs, webmasters, producteurs de contenus multimédia.... La nature de ces métiers dépend des entreprises, de leur culture et de l'usage qu'elles font de leurs technologies. Mais ils ont tous en commun l’attrait de la découverte et de l’investigation. Un intranet, par exemple, fournira aux salariés d’une même entreprise à la fois des données internes et des informations économiques d'environnement utiles à leurs activités. Aux veilleurs et webmasters d’aller chercher toutes ces informations en effectuant un travail technico-éditorial de publication d’information sur intranet. Dans les entreprises, ils devront répondre à des questions d’intelligence économique, du type « quelles sont les réactions de la concurrence à la sortie d'un nouveau produit ? ». Mais aussi à des demandes plus quotidiennes comme la date de remise des notes de frais à la comptabilité.

Une origine récente

Tous ces métiers liés à la production et à la recherche d’information sur internet sont apparus en France au milieu des années 1990. Ils semblaient alors marginaux. Tout utilisateur d’internet disposant de plus de deux ans de pratique était déclaré professionnel expérimenté. Aussi, le métier de webmaster, informaticien concevant et alimentant des portails d’information*, était-il perçu comme sans trop d’avenir à la fin des années 1990, en France en particulier. Quelques années plus tard cependant, la profession s’est structurée. Des sociétés de service spécialistes d’internet ont alors commencé à vendre des prestations incluant conception de sites d’information et production de contenus.

Ces métiers de producteurs de services d’informations sur internet se sont alors scindés en deux catégories. La première, qui regroupait les fabricants de sites internet d’accès aux connaissances, est très vite devenue un métier d’informaticien classique. Car ces derniers se sont appropriés, au fur et à mesure de leur apparition, les technologies d’internet - protocole IP, interfaces web, langage XML.
La deuxième catégorie en revanche, qui rassemble les producteurs de connaissances, a donné naissance à la profession des intermédiaires de l’information, ou infomédiaires. En quelques années seulement, celle-ci est parvenue à créer ses propres outils et codes professionnels. Ils utilisent des moteurs de recherche, des agents intelligents, des interfaces homme-machine évoluées des logiciels de classement et de présentation de l'information.

Des anciens et nouveaux métiers complémentaires

Fait remarquable : cette nouvelle profession n’a pas supprimé les anciens métiers de veille économique et technologique. Au contraire, avec le développement rapide des intranets, des portails d’information et des sites internet des entreprises, l’accroissement de la demande sur le marché du travail porte de plus en plus sur les deux. De la simple recherche d’informations sur le web à la mise à jour des contacts communs à plusieurs services, en passant par la normalisation des documents produits par l’entreprise, il existe ainsi une grande variété de fonctions autour de la production et de la mise en commun des informations.

 

* Un portail d’information est un site internet créé par une entreprise pour informer ses salariés, ses clients ou ses fournisseurs. Deux types de portails sont à distinguer. Les premiers sont les portails d’entreprise (ou intranet d’entreprise) qui sont consacrés aux salariés et contiennent deux grandes catégories de documents. La première concerne des informations d’ordre général ayant trait à l’organisation de l’entreprise comme le compte rendu des réunions du Comité d’entreprise et des revues de presse électroniques. La deuxième rassemble des dossiers de travail partagés dont l’accès n’est autorisé qu’à certains salariés. Le deuxième type de portail qui est celui utilisé par les places de marché, sert soit uniquement de vitrine électronique aux entreprises qui s’en servent d’outil de communication externe, soit de plate-forme d’échange avec les fournisseurs et les clients.

Partenaires des formations SUPINFO International University

Les Métiers du Numérique is now published by SUPINFO International University - EDUCINVEST - Avenue Louise, 534 - 1000 Brussels
* Bourse d'études valable pour financer une première année (B1) à SUPINFO sur un campus National (Métropole et DOM) pour 2012-2013.